Communication sur les réalisations du Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités 2018/2022

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 29 Octobre 2019, la 18ème Séance du Conseil des Ministres. Ont été examinés et approuvés les textes suivants:…

Communication sur les réalisations du Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités 2018/2022

Source

0
(0)

Sous la Présidence de Son Excellence, Monsieur ISMAÏL OMAR GUELLEH, Président de la République, Chef du Gouvernement a eu lieu ce Mardi 29 Octobre 2019, la 18ème Séance du Conseil des Ministres.

Ont été examinés et approuvés les textes suivants:
Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités.

1ère Question : Communication sur les réalisations du Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités.

La Ministre des Affaires Sociales et des Solidarités a fait une communication sur les réalisations et les activités menées par son département. Les objectifs assignés au Ministère des Affaires Sociales et des Solidarités sont de mettre en œuvre la politique du Gouvernement en matière de lutte contre la pauvreté et la promotion de la solidarité nationale. A cet effet, une stratégie nationale de protection sociale couvrant la période 2018-2022 a été élaborée dont l’objectif est d’élargir l’action sociale en assurant une couverture de protection sociale convenable pour tous et de veiller à l’inclusion socioéconomique des actives productives. Les principales actions sociales s’articulent autour des objectifs stratégiques qui sont l’harmonisation et la coordination des aides, la mise en œuvre des programmes sociaux intégrés visant à réduire la pauvreté et la prise en charge des groupes vulnérables, le développement des opportunités d’emploi, l’investissement des infrastructures sociaux de base et le renforcement des capacités des communautés. Ainsi, depuis l’opérationnalisation du registre social en 2017, plus de 65.532 ménages sont enregistrés dans la base de données dont 24.075 ménages identifiés comme pauvres. Plus d’une dizaine des programmes utilisent aujourd’hui le registre social pour le ciblage de leurs bénéficiaires. Au total plus de 12 guichets sociaux sont ouverts sur l’ensemble du territoire national. Depuis 2016, la couverture des programmes sociaux a été élargie pour répondre aux enjeux sociaux surtout de couvrir l’ensemble des pauvres. La Ministre a présenté les différents programmes visant à réduire la pauvreté notamment le programme national de solidarité famille, programme fédérateur qui couvre aujourd’hui 7362
ménages dont 60% des femmes et dont une extension de 5.000 ménages est prévue pour le début de l’année 2020, le programme d’assistance sociale santé dont la couverture dépasse 20.000 ménages cette année, le programme d’assistance sociale aux étudiants vulnérables issus des régions couvrant plus de 1974 étudiants et les bourses aux étudiants et élèves à besoins spéciaux plus de 91 individus. Ces programmes d’assistance aux étudiants ont eu un impact important, ainsi 81% des étudiants ont réussi leurs cursus universitaires. Dans le cadre de l’autonomisation des bénéficiaires des programmes sociaux et l’inclusion sociale avec le projet PROPEJA, 3278 jeunes ont été formés sur l’entrepreneuriat et l’artisanat au courant de l’année 2019. Dans le cadre de la micro finance, on enregistre aujourd’hui plus de 26.834 membres adhérents dont 8322 membres sont issus des régions. A cela s’ajoutent, les bénéficiaires de la taille de pierre qui sont en termes d’effectif plus de 3027 tailleurs de pierres. L’objectif principal de ces activités vise à aider les plus démunis à sortir de l’assistanat pour les orienter vers l’autonomisation à travers la création des activités génératrices de revenus, la création des coopératives de services et le financement des microprojets. L’étude de l’analyse multidimensionnelle de la pauvreté a permis de montrer que l’incidence de pauvreté de l’indice de pauvreté multidimensionnelle est passée de 46,61 à 33,66 entre 2012-2017. Soit une diminution de 12,95 points de pourcentage. D’autre part et parallèlement aux programmes sociaux, l’amélioration de l’offre des services sociaux de base a été réalisée, ainsi il a été investi sur la construction et/ou réhabilitation des écoles primaires et collèges à Holl-Holl, l’équipement des lycées techniques à Obock et Ali-Sabieh et l’installation de 1113 poteaux solaires dont 621 poteaux dans les régions. En perspective et afin de développer un agenda social innovant et conforme à la feuille de route, il est prévu la consolidation des acquis en matière de gouvernance de la protection sociale, le suivi systématique de la dimension et paramètre de la pauvreté, le renforcement du mécanisme intégré de coordination entre les intervenants, l’investissements du capital humain, le développement des opportunités et l’inclusion socioéconomique et le développement d’un système de financement pérenne.

0 / 5. 0