Embrasement – Université Paris Saclay

Ligue Ile-De-France – Versailles Nous avons choisi d’aborder le thème des Jeux-Olympiques et Paralympiques à travers l’avènement de ce rituel qui se perpétue encore aujourd’hui. Ces jeux sont nés pendant la Grèce Antique où ils permettaient d’unifier les cités grecques…

Embrasement - Université Paris Saclay

Source

0
(0)

Ligue Ile-De-France – Versailles

Nous avons choisi d’aborder le thème des Jeux-Olympiques et Paralympiques à travers l’avènement de ce rituel qui se perpétue encore aujourd’hui. Ces jeux sont nés pendant la Grèce Antique où ils permettaient d’unifier les cités grecques autour de la vénération du corps musclé et des dieux. Ils étaient ouverts par l’embrasement d’une flamme à Olympie, effectué par un ensemble de femmes vêtues de toges blanches, que l’on a imitées à travers nos costumes. Pour nous, l’essence des jeux passe par des valeurs souches comme la compétition et l’entraide. Dans notre performance, elles sont respectivement illustrées par des passages synchronisés ou dansés en solo et des portés ou des pas différents, qui une fois fusionnés, tissent un lien fort entre nous. Il est similaire à celui qui lie les athlètes lors d’une compétition, même s’ils sont adversaires. On peut penser à la fois où Nikki Hamblin fait chuter accidentellement Abbey Agostino lors d’un 5000 m, l’aide à se relever et termine la course avec elle. Les deux athlètes font preuve d’humanité et ce, même dans l’adversité.

Enfin, la musique choisie est quasiment instrumentale mais n’en reste pas moins intense et vivante. On ressent différentes montées en puissance, les impulsions d’une part, les voix de l’autre, qui se superposent et atteignent un maximum. Elles représentent la fin, glorieuse ou non, de l’épreuve atteinte avec fierté.

0 / 5. 0