Fermeture de Bridgestone : une «trahison» pour le gouvernement

Le Japonais Bridgestone a annoncé mercredi la fermeture à l’horizon 2021 de son usine de Béthune (Pas-de-Calais) employant 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures, une «trahison» pour le gouvernement et le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui…

Fermeture de Bridgestone : une «trahison» pour le gouvernement

Source

0
(0)

Le Japonais Bridgestone a annoncé mercredi la fermeture à l’horizon 2021 de son usine de Béthune (Pas-de-Calais) employant 863 personnes dans la fabrication de pneumatiques pour voitures, une «trahison» pour le gouvernement et le président des Hauts-de-France Xavier Bertrand, qui entend «forcer» le groupe à définir un nouveau projet industriel.
«Des problèmes de marché structurels nous amènent à prendre des mesures structurelles pour préserver la viabilité des opérations de l’entreprise», a déclaré à l’AFP Laurent Dartoux, président et directeur général de Bridgestone Europe Afrique et Moyen-Orient.
Invoquant une surcapacité de production en Europe et la concurrence des marques asiatiques à bas coûts, le groupe assure vouloir limiter au maximum le nombre de licenciements grâce à des mesures de préretraite, de reclassement interne ou externe des salariés et la recherche d’un repreneur pour le site.

0 / 5. 0