Visite de la ministre des affaires sociales Mme TOGNIFODÉ au centre de promotion sociale de Nikki

Profitant de son séjour dans le royaume bariba de Nikki, Mme Véronique TOGNIFODÉ MEWANOU, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a effectué en marge de la Gaani, une visite au Centre de Promtion sociale de la localité dans…

Visite de la ministre des affaires sociales Mme TOGNIFODÉ  au centre de promotion sociale de Nikki

Source

0
(0)

Profitant de son séjour dans le royaume bariba de Nikki, Mme Véronique TOGNIFODÉ MEWANOU, Ministre des Affaires Sociales et de la Microfinance a effectué en marge de la Gaani, une visite au Centre de Promtion sociale de la localité dans l’après-midi du samedi 9 novembre 2019. Accompagnée de sa collègue du numérique et de la digitalisation, Mme Aurélie ADAM SOULE ZOUMAROU, la ministre des Affaires sociales et de la Microfinance a été accueillie par le personnel du centre.

7 femmes en situation difficiles sont actuellement en immersion dans le centre où elles se forment aux métiers de la couture et de la coiffure.

Aux dires du personnel, le centre reçoit au quotidien des cas de mutilations génitales, de violences conjugales, de mariages forcés. Il travaille en étroite relation avec les forces de police républicaine et les autorités de la ville qui l’accompagne dans les actions de communication et de sensibilisation pour un changement de mentalités dans cette localité réfractaire à l’évolution des pratiques coutumières ou traditionnelles.
Aussi, l’équipe du centre a exposé à la délégation gouvernementale son mode de fonctionnement, ses difficultés actuelles ayant trait à son effectif, le manque de moyen de travail, la vétusté des infrastructures du centre etc…
L’autorité ayant pris bonne note des doléances, a promis instruire ses équipes pour que très prochainement les premières mesures d’accompagnement soient effectives.

Une séance de travail a eu ensuite lieu entre la délégation ministérielle et la faitière des groupements de femmes de Nikki.
Elles sont venues présenter à l’autorité de tutelle, leurs structures, leurs productions (beurre de karité, miel …) et leurs doléances.

Très satisfaite et admirative de ces femmes, la ministre n’a pas manqué de les encourager et de les inviter à œuvrer activement pour l’instruction des filles, gage d’un avenir plus reluisant pour elles.

Pour soutenir ces femmes dans leurs efforts de production, les deux ministres ont acheté tout le pack de produits de présentation (beurre de karité, pommade) qu’elles ont apporté à la séance qui a pris fin par une photo de famille.

0 / 5. 0